Dans l’express: Des journaux colombiens envoient 52 tonnes de papier à des titres vénézuéliens

Escrito por: el: 02/04/2014

logo_lexpansion_260x68BOGOTA
Des journaux colombiens envoient 52 tonnes de papier à des titres vénézuéliens
Par , publié le 

 

Bogota – Des journaux colombiens vont adresser mardi 52 tonnes de papier au Venezuela voisin destinés à des publications menacées de devoir suspendre leur parution en raison de la pénurie de papier dans ce pays.

Des journaux colombiens envoient 52 tonnes de papier à des titres vénézuéliens

Selon un communiqué de l’Association colombienne des éditeurs de journaux et des médias d’information (Andiarios), les principaux destinataires de ce prêt sont les journaux El Nacional, El Impulso et El Nuevo Pais, qui accusent le gouvernement de ne pas leur délivrer les devises nécessaires à l’importation de papier, dans le cadre du contrôle des changes en vigueur au Venezuela.

“Nous ne pouvons pas rester indifférents aux difficultés qu’affrontent nos collègues vénézuéliens”,

a expliqué Nora Sanin, directrice exécutive de Andiarios, citée dans le communiqué.

Quelques 75 rouleaux de papiers en provenance du Canada sont arrivés par la mer au port de Carthagène (nord) et seront acheminés mardi par voie terrestre au poste frontière de Paraguachon, limitrophe avec l’État vénézuélien de Zulia (ouest), précise le texte.

Il n’est pas suffisant de manifester sa solidarité avec eux et de rejeter les mesures limitant la liberté de la presse et le droit à l’information. Nous devons agir

a ajouté Mme Sanin.

Selon le communiqué, le papier devrait parvenir jeudi au Venezuela.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’initiative “Nous sommes tous Vénézuéliens” par laquelle plusieurs titres sud-américains ont publié en signe de solidarité avec leurs collègues vénézuéliens.

Au moins une dizaine de titres ont cessé de paraître ou ont réduit leur parution et leur pagination au Venezuela face aux pénuries de papier et de fournitures pour les imprimeries.

Riche pays pétrolier, le Venezuela affronte de lourds problèmes d’approvisionnement en raison du manque de devises, qui touchent tous les secteurs importateurs, de l’industrie à l’agroalimentaire.

Certains responsables d’entreprises de presse accusent le gouvernement du président socialiste Nicolas Maduro, contesté dans la rue depuis début février, de freiner volontairement l’allocation de devises à certains titres jugés trop critiques envers sa gestion.

Par 

avatar


Entrada publicada en: En Français by RockDio. Guarda el Enlace .
©2008 Streaming Freedom Libertad de transmision http://rockdio.org
Twitter
Facebook