Liste de décédés lors des manifestations au Venezuela (au 23 février)

rosa_luto[1]1) Juan Crisóstomo Montoya González, dit “Juancho”. 51 ans. Il été membre du Collectif Carapaica et participa à sa pacification. Il reçut un impact de balle au visage le 12/02/2014, dans la manifestation qui arriva jusqu’au bâtiment du Fiscal Général de la République, Avenue Universidad (Caracas). Il est décedé à la Clinique La Arboleda, à San Bernardino.

Lien :  http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/investigacion/-a-juancho-montoya-lo-mataron-funcionarios-.aspx

2) Bassil Alejandro Dacosta Frías. 24 ans. Au début, il a été annoncé qu’il était étudiant de l’Université Alejandro Humbolt, mais ensuite nous avons appris qu’il été charpentier de profession. Il reçut un impact de balle à la tête le 12/02/2014, lorsque la manifestation arriva au bâtiment du Fiscal Général de la République, Avenue Universidad (Caracas).

Lien : http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/sucesos/fotos—3-muertos-y-28-heridos-tras-hechos-violent.aspx

3) Roberto Redman. 31 ans. Pilote d’avion. Il reçut un impact de balle à la tête dans l’Avenue Francisco de Miranda, quartier de Altamira, l’après-midi du 12 février 2014, lors des manifestations qui succédèrent les faits ce même jour au centre de Caracas.

Lien :  http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/sucesos/fotos—un-muerto-y-11-heridos-en-protestas-en-cha.aspx

4) Génesis Carmona. Mannequin et Miss Tourisme de l’État de Carabobo. Étudiante de marketing à l’Universidad Tecnológica del Centro (Unitec). Elle déceda à la Clinique Rafael Guerra Méndez après avoir reçu un impact de balle dans la tête lors des manifestations à Carabobo, État de Valencia, le 19/02/2014.

Lien : http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/sucesos/murio-miss-turismo-2013-herida-durante-protestas-e.aspx#ixzz2u24mOlxW

5) Arturo Alexis Martínez. 59 ans. Militant du parti PSUV. Il reçut un impact de balle à la poitrine dans la rue qui passe devant l’Université Fermín Toro, à l’est de Barquisimeto, État de Lara, le 20/02/2014. Selon le Président de la République il était en train de travailler, balayant la rue et dégageant celle-ci des décombres restés de la manifestation le jour d’avant, lorsqu’il fut abbatu.

Lien :  http://albaciudad.org/wp/index.php/2014/02/asesinado-militante-del-psuv-en-barquisimeto-mientras-retiraba-escombros-para-pasar-con-su-vehiculo/

6) José Méndez. 17 ans. Étudiant d’ingénierie navale. Il fut renversé par une voiture pendant les manifestations à Carúpano, État de Sucre, à l’Avenue Perimetral de Carúpano. Il faisait partie d’un groupe de manifestants qui avait bloqué la rue.

Lien : http://www.el-nacional.com/sucesos/Atropellan-manifestantes-Carupano_0_357564506.html

7) Delia Elena Lobo. 40 ans. Le Gouverneur de l’État de Mérida, Alexis Ramírez, a déclaré, le 20 février 2014, qu’une dénommée Delia Elena Lobo, de 40 ans, était morte après avoir été attaquée dans une barricade de l’opposition. Il affirma : “Malheureusement, à cause des barricades érigées par l’opposition fasciste, cette dame à perdu la vie. Nous dénonçons cette situation”. Nous n’avons pas pu confirmer cette information car il n’y a aucun média qui ait relayé ceci, ni aucune investigation sur les faits. Nous n’avons que la parole du Gouverneur.

Lien : http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/politica/gobernador-ramirez-confirma-un-muerto-en-merida.aspx

8. Personne inconnue à Puerto Ordaz. De la même manière, le Ministre de l’Intérieur, la Paix et la Justice, Miguel Rodríguez Torres, a informé qu’une personne serait morte à Puerto Ordaz, État Bolívar. Il n’a malheureusement avancé aucune information sur cette personne. Il n’y a pas de information à ce sujet dans les médias, et il n’existe aucune investigation policière sur cette dénonciation du Ministre.

Lien :  http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/politica/reportan-cinco-heridos-tras-protestas-en-puerto-or.aspx

9) À propos de Alejandro Márquez, 43 ans. Cet ingénieur était au quartier de La Candelaria, où il participait aux manifestations du 19/02/2014. Il est reporté qu’il aurait été menacé par la Garde Nationale Bolivarienne (GNB) car il enregistrait des images avec son téléphone mobile. La Garde a tiré sur Márquez avec des balles en caouhtchouc et, même s’il n’a jamais été atteint, il serait tombé et se serait cogné la tête contre le trottoir. Au sol, selon les voisins du quartier, il aurait été violemment frappé par la GNB, avant d’être transporté à l’Hôpital. Il était dans le comma et présentait des blessures qui laisseraient penser qu’il fut brutalement frappé. Reporté initialement comme décédé, la ONG PROVEA informa qu’il était toujours en vie. Sa sœur informa aussi, via Twitter, qu’il est toujours dans le comma mais qu’elle espère qu’il s’en sortira.

Lien : http://www.eluniversal.com/nacional-y-politica/protestas-en-venezuela/140221/fallecio-ingeniero-golpeado-en-manifestaciones-de-la-candelaria

Tweet de PROVEA : https://twitter.com/_Provea/status/437081487645876224

Tweet de la sœur de Alejandro Márquez : https://twitter.com/nancytamf

*MISE À JOUR*, dimanche 23/02, 19h25

Sur son compte twitter, la soeur de monsieur Márquez vient d’informer que son frère est décédé.
Lien : http://twitter.com/nancytamf/status/437734875341549569

10) Elvis Rafael Durán de la Rosa. 29 ans. Égorgé le 21/02. Selon les informations, il circulait en moto à l’Avenue Rómulo Gallegos, sector Horizonte, Municipio Sucre (Caracas), tard la nuit. En passant une barricade, il fut blessé au cou car il y avait un fil en acier qui traversait la rue. Il est décédé. Le Maire de Sucre, Carlos Ocariz (Opposition) condamna les faits et lamenta cette mort sur son compte twitter.

Lien :  http://www.notitarde.com/Sucesos/Degollado-en-Caracas-motorizado-por-guaya-colocada-en-barricada/2014/02/21/308052

11) Geraldine Moreno. 23 ans. Étudiante de Cytotecnologie. Ce samedi 22 février 2014, cette jeune fille est décédée à l’Hospital Metropolitano del Norte. Elle fut admise il y a 3 jours avec des graves contusions cérébrales et avec l’œil gauche sans fonctionnement (son œil droite été en était critique). La victime reçut un coup de balles en caoutchouc en pleine figure, pendant les manifestations du 19/02/2014, à Naguanagua, État Carabobo.

Elle était en soins intensifs jusqu’à samedi, 12.45, quand les docteurs ont informé la famille qu’elle avait succombé à ses blessures. Sa mère dénonce que les Gardes Nationaux lui ont tiré dessus lorsqu’elle était allongée par terre.

Lien :  http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/actualidad/sucesos/murio-geraldine-moreno-estudiante-que-fue-herida-e.aspx

12) Jimmy Vargas. 34 ans. Il fit une chute d’un bâtiment où il essayait de se cacher des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc utilisés par la Garde Nationale à Pueblo Nuevo, État de Táchira. Nous avons deux versions sur les faits : certains témoins affirment que la Garde Nationale lui aurait tiré au visage, causant sa chute. D’autres témoins affirment qu’il serait tombé tout seul, par accident. “Utilisez cette mort pour donner de la force à votre lutte” dit sa mère.

Lien : http://www.el-nacional.com/sucesos/Muere-edificio-impacto-lacrimogena-Tachira_0_361763886.html

MISE À JOUR*, 25/02, 1h40

13) Wilmer “Jhonny” Carballo. Vendeur de fruits à la sauvette, âge inconnu. Il reçut un impact de balle en pleine tête à Cagua, État Aragua. Selon le témoignage de Ricardo Sánchez, un voisin du secteur, et relayé par plusieurs médias : “Carballo s’est mis à courir pour se protéger des balles, mais il reçut un impact dans la tête”. Nous ne disposons pas d’autres renseignements sur la victime en ce moment.

Lien : http://globovision.com/articulo/fallece-un-hombre-en-el-estado-aragua-tras-recibir-disparo-en-la-cabeza

 
Par @johnmanuelsilva et @emiduarte
 

Source Panfleto Negro: Spécial : Infos confirmées sur le Venezuela [Français]
logo-mode

avatar
©2008 Streaming Freedom Libertad de transmision http://rockdio.org
Twitter
Facebook