Nantes: Sensibilisation sur la situation au Venezuela

.P1030185

La communauté vénézuélienne de Nantes a organisé samedi 15 mars une journée de sensibilisation adressée au public français pour communiquer sur la situation difficile que vit le Venezuela depuis le 2 février dernier.

Entre 18h et 20h des tracts ont été distribués aux passants de la place Graslin, et la communauté était là pour expliquer comment et pourquoi leur pays en arrive à cette situation de répression violente et de violations des droits fondamentaux de l’homme de la part du gouvernement.

 

la-revolution-FR

Sur une tablette surplombant le drapeau Vénézuelien, des photos de victimes (Pour la plupart des jeunes et parfois des mineurs) et des vidéos des violences subies par les manifestants on été diffusées. Sur les images les violences sont le fait de la police et de groupes irréguliers paramilitaires armés par le gouvernement.

Sur les panneaux SOS Venezuela, un code QR permet d’accéder à un site tenu par la communauté rassemblant la couverture médiatique de la presse française et des flash qu’ils filtrent à l’aide des réseaux sociaux.

La presse vénézuélienne sur place ne peut donner une couverture médiatique aux manifestations car le Venezuela vit un black-out informatif. Une forme de censure surmontée en partie et avec difficulté grâce aux réseaux sociaux.

Les protestations qui durent depuis le 2 février et qui ont déjà coûté la vie de 29 personnes ont commencé dans une petite ville dans l’ouest du pays. Les habitants demandaient plus de sécurité dans les rues suite à une tentative de viol dans une université. La contectation a ensuite pris une ampleur nationale due aux pénuries généralisées auxquelles la population fait face depuis plus d’un an.

Le gouvernement vénézuélien insiste à criminaliser la protestation et parle de paix en même temps que la répression prend des vies dans la rue.

 

Galerie des photos

avatar
©2008 Streaming Freedom Libertad de transmision http://rockdio.org
Twitter
Facebook